ATTENTION DANGER !!

on 17 novembre 2016.

La bike culture représente un des derniers bastions de liberté, mais aujourd’hui, nos traditions et notre art de vivre sont menacés. Les bikers et leurs montures sont diabolisés. L’Allemagne veut interdire toutes les couleurs, tous les clubs, la France réfléchit pour appliquer le même modèle …. attention danger !

J’entends pourtant encore certains bikers égarés dire que cela ne sert à rien de se regrouper, de se battre, de se défendre, qu’ils ne se sentent pas concernés ! Ce ne sont que des stupides pigeons captifs qui récupèrent et répètent le discours des industriels et des politiques. Ils participent à l’assassinat de la bike culture. Quand il faudra se battre, les industriels et les politiques ne feront rien, ils ne mettront pas un kopeck, pas une once d’énergie, ils n’en n’ont rien à foutre des clubs de motos et de la bike culture ! Ce ne sont que des commerçants de marques ou de bulletins de vote, basta ! Il faut bien comprendre que si on se laisse faire, si on se laisse bouffer nos libertés, nous courrons à la catastrophe et accepter par lâcheté, par ignorance, par bêtise, que les autres perdent leur liberté en se voilant la face, c’est oublier qu’on sera le prochain sur la liste !
A la création de la Fbf, il avait été demandé à un cabinet d’avocats spécialisés, combien couterait la défense de la bike culture, réponse : 1 million d’euros le droit d’entrée !!!! Qui a titre perso, ou celui d'un club de moto peut mettre une telle somme ???? 
Aujourd’hui notre seul recours, le seul moyen de défense efficace c’est la Fédération des Bikers de France. Parce que seule la Fbf a mis en place un fond de défense national pour pouvoir défendre tous les clubs de motos et tous les bikers quand l’heure sera venue. Parce que seule la Fbf a la représentativité nécessaire pour pouvoir s’engager dans de tels combats au nom de tous les bikers. Parce que seule la Fbf est une entité nationale, indépendante, incorruptible et libre. Parce que seule la Fbf défend nos droits quelque soit la marque de moto, quelques soit le club (MC, HDC, MCP, ASSO, HOG…). 
Ceux qui refusent la FBF se mettent une balle dans le pied et ne sont pas cohérents dans leur discours, ce qui est fâcheux de la part d’un biker. Se plaindre de ceux qui nous défendent est une preuve de manque de discernement, une volonté de manipuler les esprits plus faibles, selon la fameuse technique du « diviser pour mieux régner ». 
Nous sommes libres d’adhérer à la FBF ou pas, avec ou sans couleurs, mais ne pas reconnaitre son utilité évidente, c’est faire preuve de mauvaise foi, se voiler la face et faire le jeu des lobbies ! 
La Fédération des Bikers de France ne mendie pas son « amitié » car même si tu n’es pas adhérent, même si tu dis du mal de la fbf, elle sera toujours là pour toi, quoiqu’il arrive ! N’oublie pas que c’est avant que les combats se préparent et se gagnent ! Quand le drame arrivera, il sera trop tard pour chialer !!!

Tu te considères comme un biker, alors tu sais ce que t’as à faire, car divisés nous ne sommes rien, mais unis nous sommes tout !!!!
www.federationdesbikersdefrance.fr/

ps : signons la pétition pour aider les allemands https://epetitionen.bundestag.de/…/_…/Petition_68135.nc.html

 
 

Nous sommes des milliers en France à nous réclamer du style « Biker ».  Des motards passionnés par la « Custom touch ».
Pourtant chacun mène sa petite bataille dans son coin en hurlant ses grands dieux, « les autres n’étaient pas là ! ». C'est souvent vrai.


Bikers de France. Il est temps de se mettre à compter !
En se mobilisant sur le terrain juridique en France et au parlement européen, contre les lois liberticides, nous allons créer un moyen efficace pour protéger notre liberté.

Ce moyen, c'est la Fédération des Bikers de France.